Le Gouverneur de Floride veut interdire la dé-bancarisation idéologique

Le gouverneur de Floride, Ron De Santis, a déclaré vouloir lutter contre les « Woke CEOs ».

Le gouverneur républicain, considéré comme un candidat probable à l’élection présidentielle de 2024, a déclaré lors d’un point de presse la semaine dernière qu’il envisageait de s’attaquer aux géants de la fintech, tels que PayPal , ainsi qu’aux fonds d’investissement et aux banques qui tentent d’imposer l’idéologie woke à leurs clients potentiels. Il compte également introduire une série d’initiatives législatives et exécutives qui entraveraient la capacité de ces entreprises à «discriminer» les clients en fonction de leurs convictions politiques ou religieuses.

« Allons-nous gouverner selon notre constitution et par nos élections ou devons-nous être dirigés par ces maîtres de l’univers occupant les hautes sphères de la société? », demandé le gouverneur De Santis de manière rhétorique mercredi.

Les services financiers, tels que les banques, les sociétés de cartes de crédit et les services de transfert d’argent « ne devraient pas être de connivence pour marginaliser les personnes avec lesquelles ils ont des désaccords politiques« , a déclaré le gouverneur DeSantis, avant de désigner spécifiquement l’entreprise PayPal.

Le service de transfert d’argent basé à San Jose, en Californie, a récemment attiré l’ire du politicien en raison d’une allégation selon laquelle la société de technologie aurait gelé le compte d’une organisation à but non lucratif basée en Floride en avril pour avoir collecté des fonds afin de lutter contre l’idéologie du genre enseignée dans les écoles.

« PayPal bannit les personnes avec lesquelles ils ne sont pas d’accord », a déclaré Tina Descovich, co-fondatrice de Moms for Liberty, selon Bloomberg News.

En avril, l’organisation conservatrice aurait collecté plus de 100 000 dollars avant que son compte ne soit gelé par PayPal, a déclaré Mme Descovich.

« Ils utilisent des outils comme les scores de crédit social pour pouvoir marginaliser les gens qu’ils n’aiment pas », a allégué le gouverneur de Floride, avant de citer le cas spécifique de Moms for Liberty.

De Santis a également évoqué un cas antérieur en février lorsque le site de collecte de fonds en ligne GoFundMe a mis fin aux campagnes des personnes impliquées dans les manifestations des camionneurs canadiens, comme nous l’avions rapporté.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.